Sur quelque 34 millions d’habitants que compte le Maroc, 14 millions de marocains sont pauvres.

 

15% de la population, soit près de 5 millions de personnes, vit en situation de pauvreté.

25% de la population, soit près de 8 millions de personnes vit au seuil ou en dessous du seuil de pauvreté.

40% de la population marocaine, soit 13 millions de personnes, font face soit à des difficultés pour maintenir un mode de vie modeste ou tout simplement pour survivre au jour le jour.

50% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté est considéré comme économiquement vulnérables aux « maladies et invalidités ou à la perte d’un emploi ».

C’est à ces populations que nos missions médico-chirurgicales s’adressent et nous continuerons à leur apporter nos soins.

Les agglomérations en milieu rural réunissent en effet plus de 43% de la population totale du Maroc (14 millions d’habitants). Ces populations du rural vivent dans un véritable désert médical, privés de soins appropriés sans centre de santé de proximité.

 

Un médecin généraliste pour 200'000 habitants parcoure ces régions en fonction de l’urgence

 

La pauvreté est omniprésente en zone rurale et nous l’avons côtoyée.

Les bidonvilles des grandes agglomérations ne sont que la résultante de l’exode rural en quête d’un avenir meilleur.

 

Depuis plus de 10 ans, nous avons pris part à de nombreuses missions médico-chirurgicale en milieu rural en collaboration avec nos partenaires médecins marocains.

 

A ce jour quelque 280'000 consultations spécialisées ont été organisées et 6’000 interventions chirurgicales ont été pratiquées.